Aujourd'hui j'ai décidé de m'écrire. Parce que j'ai passé des années entières à tout garder. Et pour quoi au final ? Pour me faire souffrir. Depuis toujours je veux me protéger du monde extérieur même si je n'en avais pas pleinement conscience. Sauf qu'à force de tout contenir j'ai fini par imploser. Je n'ai jamais réussi à être entièrement moi. Je ne sais même pas pourquoi j'avais toujours voulu me cacher. Tout ça n'est pas fait consciemment. Au lieu de me protéger mon inconscient en a décidé autrement et mon armure s'est retournée contre moi. Et maintenant, voilà des mois que je souffre de mes maux de tête. Je ne sais pas quel est l'élément déclenchant mais ils seraient apparus à un moment ou à un autre.

C'est comme si mon inconscient avait un jour décidé qu'il fallait que je réagisse et avait sonné une alarme. Et comme j'ai déjà un terrain migraineux c'est sorti par des céphalées chroniques quotidiennes. Sauf que cette fichue alarme ne s'est pas arrêtée comme si quelque chose clochait. Et même si certaines choses avancent, elles prennent beaucoup trop de temps. Même si j'ai pris conscience de certaines choses, en attendant j'ai toujours aussi mal.

L'hypnothérapeuthe que j'ai vu m'a dit qu'en fait je suis dans une boîte trop petite pour moi. Et c'est totalement ça. Je me suis enfermée dans quelque chose qui ne m'allait pas. Ai-je peur de grandir ? Je ne sais pas. Depuis toute petite, j'ai envie d'être grande, de vivre ma vie comme je l'entends. Mais peut-être que le fait d'être adolescente et donc de me rapprocher de tout ça, me fait peur ? Je ne sais vraiment pas.

On me dit que la solution est en moi mais parfois j'ai l'impression que je n'y arriverai jamais même si je sais que j'ai la force de m'en sortir. Mais ce n'est pas facile quand on doit s'attaquer à soi-même. Pour autant, je ne laisserai jamais ma douleur prendre le dessus.

Je me suis laissée aller il y a quelques mois et je suis fière d'avoir réussi à avancer. Même si j'avance très lentement et bien j'avance quand même et c'est mieux que rien. Il faut savoir se féliciter quand on monte une marche, fêter les petites victoires. Et je me rends compte que tout ce qui passe maintenant ne m'en fera sortir que meilleure. Et comme on dit "Ce qui ne me tue pas me rend plus fort". Alors j'ai envie de croire que je vais finir par vaincre ces fichus maux qui me bouffent ma vie, mon énergie et mon temps. Et je sortirai plus forte que jamais de cette mauvaise passe de ma vie.

Je sais déjà qu'il y a certaines choses qui ont évolué depuis que mes maux sont apparus. Je commence à prendre pleinement conscience de qui je suis, je m'assume plus et un jour je serai celle que j'ai toujours su que j'étais. Celle tout au fond. Et c'est le plus important. Il faut que je mette de côté tout le négatif. Ok, mon année est foutue et je ne sais pas où j'en serai dans six mois mais on s'en fout ! Ce qui compte c'est ma santé. Ce qui compte s'est que j'aille mieux autant physiquement que moralement.

Mon objectif et de ne pas perdre espoir même dans les très mauvais jours. La seule chose qu'il me reste à faire est de m'accrocher. Je vais finir par m'en sortir.

Aie du courage, tu vas vaincre cette foutue maladie !

Aujourd'hui j'ai décidé de m'écrire

Retrouvez-moi sur HellocotonWeheartit et Pinterest !

Retour à l'accueil