Hello tout le monde !

Mon dernier #Journal d'une introvertie remonte à plusieurs mois maintenant. Je vous conseille de le relire, ce sera sûrement plus simple de comprendre la suite (je l'ai mou-même relu, en plus de trois mois il s'est passé plus d'une chose) car j'ai pas mal de choses à dire.

 

<><><><><><><><><><>

 

Vous vous doutez bien qu'après une année scolaire plutôt inexistante, je ne sois pas allée passer mon bac de Français et de Sciences. Je ne pense pas avoir fait un mois de cours cette année, je suis allée à quelques cours par-ci par-là. J'étais plus ou moins descolarisée, avec un bon penchant pour le plus. Je suis quand contente quand je vois que j'ai quand même retenu quelques trucs des quelques cours auxquels j'ai assisté (beaucoup de "quand" dans cette phrase) même si ça ne compense pas le reste.

Avec les vacances, j'ai arrêté l'hypnothérapie puis d'aller voir la magnétiseuse. J'avais des crises de cinq jours à chaque fois, je n'en pouvais plus. Mais il va peut-être falloir que je passe par une passe de très fortes douleurs avant d'aller mieux. Je ne sais pas...

J'ai eu un rendez-vous dans la clinique dont le médecin qui me suit, m'avait parlé. C'était en fait une pré-admission (merci à cette nullité de médecin car nous n'avions pas compris cela avec mes parents). J'ai rencontré l'un des médecins ainsi qu'une infirmière, elles m'ont écouté parler de ce que j'ai et m'ont aussi expliqué le fonctionnement de cette clinique. Je les ai ensuite rappelé pour leur dire que je voulais intégrer cette clinique, la réponse favorable m'a été donné un mois plus tard. C'était à moi de choisir, je n'avais pas d'obligation. Mais comme je l'ai répété plusieurs fois ici, c'est ma dernière chance et le médecin que j'ai vu m'a dit que je n'étais pas la première à avoir eu ce genre de soucis. Ca fait du bien de se dire qu'on est pas toute seule dans cette galère. Et puis, il n'y a presque que des points positifs : prise en charge médicale, scolarité, rencontre avec d'autres jeunes qui savent ce que l'on ressent. Alors même si c'est parfois contraignant, qu'on ne peut pas faire comme bon nous semble tout le temps, il n'y a pas de doute, c'est ma solution !

Et j'ai envie de dire ENFIN ! Il aura fallu attendre deux ans de souffrance pour qu'on me propose enfin une solution. Je suis toujours tombée sur des médecins qui prenaient tout leur temps pour faire avancer les choses, pendant que moi je souffrais. Je suis vraiment chanceuse dans la vie (ceci est ironique évidemment) !

Dans l'ensemble, j'ai passé de bonnes vacances et après cette année scolaire merdique, ça fait du bien ! J'ai pu profiter et surtout me rattraper. J'ai même un peu voyagé, d'abord à Londres puis deux semaines dans le sud de la France et enfin à Nantes. La chaleur n'a pas été mon amie, au contraire. A cause d'elle j'ai dû écourter mes vacances au soleil. Et j'ai eu quelques crises, très fortes. Mais sinon, elle m'a laissé plus ou moins du répis. Ca ne signifie pas que j'ai eu moins mal que les précédents mois, non c'est juste que j'ai eu moins de crises et tant mieux ! Parce que quand j'ai très mal, mon moral baisse alors qu'en général, je vais mieux de se côté-là.

Vendredi, c'est ma rentrée. Il faut d'abord que je fasse ma rentrée dans mon établissement. Je vais donc voir la tête de mon prof principal et de mes futurs camarades mais je ne sais pas quand je les reverrai après. Mon admission à la clinique est lundi. Et pendant une dizaine de jours, je n'aurai pas le droit à de la visite. C'est pour que les médecins voient s'ils peuvent vraiment m'aider, je pense que pour certains, être coupés de leurs parents leur font du bien et c'est aussi pour apprendre à connaître les autres. Je vous avous que ça m'angoisse un peu parce que ça sera tout nouveau pour moi mais je sais que j'ai pris la bonne décision alors je n'ai pas de quoi m'en faire.

Ma vie va donc changer ces prochains mois, je ne sais pas si j'aurai beaucoup l'occasion de bloguer. Ce qui est sûr c'est que je ne serais pas assidue. J'ai tout de même programmé des articles pour les prochaines semaines, j'ai pas mal d'articles que j'ai envie de vous partager :) Je répondrai à vos commentaires dès que je le pourrai et bien sûr, je compte vous donner des nouvelles de mon état. On verra le reste, au fur et à mesure !

#Journal d'une introvertie (7)

Merci à vous de continuer à me lire et à me laisser des petits mots  Votre soutien m'aide beaucoup et j'espère que vous continuerez à me lire même si j'aurai moins l'occasion d'être présente ! Vos gentils mots me font toujours chaud au coeur, c'est encourageant ! Merci infiniment 

 

Je vous embrasse fort ♥ On se retrouve samedi pour un nouvel article !

Retour à l'accueil