Mes lectures de l'été

Hello tout le monde !

Aujourd'hui je viens vous parler de mes lectures de l'été. Avec l'arrivée des grandes vacances, j'ai retrouvé la motivation pour lire. J'ai lu un peu de tout cet été, autant des romans légers que des romans plus lourds. Au total j'ai lu 10 livres. J'aurai bien aimé en lire plus mais j'ai été quand même pas mal occupé, ce qui fait que j'ai eu un peu moins le temps que l'été dernier !

Bref, c'est parti !

 

<><><><><><><><><><>

 

~ Maman a tort de Michel Bussi ~

Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant.
Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit.
Il est le seul... Il doit agir vite.
Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche. 
Le compte à rebours a commencé. 
Avant que tout bascule. Que l'engrenage se déclenche. Quel les masques tombent.
Qui est Malone ?

 

J'avais beaucoup aimé découvrir cet auteur avec Un avion sans elle et N'oubliez jamais que j'avais lu l'été dernier. Et encore une fois, je n'ai pas été déçue. J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui m'a tout de suite plu. Je l'ai trouvé bien fiscellée. J'aime beaucoup la plume de cet auteur et la façon qu'il a de nous tenir en haleine. J'ai aussi beaucoup aimé les différents personnages dont évidemment Malone, ce petit garçon attachant et plein de mystères mais aussi la commandante Marianne que j'ai trouvé très vraie, très juste. Les autres personnages sont aussi intéressants mais je préfère ne rien ajouter de plus pour ne rien spoiler ! La toute fin est d'après moi de trop mais sinon je n'ai rien d'autre à redire. C'est donc un "thriller" que je vous recommande !

Mes lectures de l'été

~ U4 : Yannis de Florence Hinckel ~

« Je m’appelle Yannis. Ce rendez-vous, j’y vais pour rester libre. » Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout – peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger… Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris…

 

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas la série U4, ce sont en fait quatre tomes, écrits par quatre auteurs différents avec quatre personnages principaux (Yannis, Stéphane, Jules et Koridwen) qui se croisent. On peut lire ces romans dans l'ordre de notre choix.

Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce tome. J'ai par contre trouvé le début lent et j'ai eu du mal à rentrer dedans. Mais une fois, les premiers chapitres passés, j'ai vite été prise par l'histoire. Et plus l'histoire avance, plus le roman est intéressant. D'ailleurs, j'ai trouvé l'histoire en elle-même agréable à lire. Ce n'est pas forcément hyper original mais j'aime bien les "dystopies" et ce genre de romans. J'ai beaucoup aimé la fin, c'est d'après moi la meilleure partie bien que je ne m'attendais pas à cette fin-là. Les personnages sont intéressants et on finit pas s'y attacher et notamment à Yannis, le personnage principal de ce tome. J'ai aimé sa relation avec Happy, son chien. C'est un ado plus fort et débrouillard qu'il ne le pense et j'ai aimé son évolution. Le personnage de Stéphane est très mystétieux, parfois je l'appréciais, parfois ce n'était plus le cas. J'ai hâte de lire le tome concernant ce personnage pour mieux le comprendre. J'ai aussi aimé le personnage de Kori bien qu'elle n'y fasse qu'une assez brève apparition (tout comme Jules).

Mes lectures de l'été

~ Et je danse aussi d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat ~

Un mail comme une bouteille à la mer. D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Maie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ces phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir - et qu'il n'ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'établie qui en dévoile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun...

 

J'ai adoré ce roman ! Le style m'a beaucoup plu, la plume de deux auteurs aussi. C'est très bien écrit. Les personnages sont attachants, autant l'un que l'autre bien que j'ai ma petite préférence pour Adeline. L'histoire peut paraître légère en surface mais plus on lit, plus on découvre des réfléxions plus profondes. J'ai trouvé ce roman très positif, très beau et qui rend heureux. La lecture est très fluide et j'ai été happé de suite par l'histoire de ces deux solitaires. La fin m'a aussi beaucoup plu. Je vous le conseille vivement et d'ailleurs, c'était une lecture parfaite pour l'été !

Mes lectures de l'été

~ Et elle me parla d'un érable, du sourire de l'eau et de l'éternité d'Antoine Paje ~

Du point de vue des critères de la société d aujourd hui, Alexandre Khraunos a tout pour être heureux.
Il cumule un physique avenant, une excellente situation professionnelle, et il vient de trouver un agréable appartement à louer dans un immeuble tranquille de la capitale.
Dorloté par Élise Beauregard, sa voisine qui lui mitonne des petits plats, il semble épanoui.
Mais lorsque la vieille dame douce et charmante meurt seule à l hôpital, il commence à prendre la mesure du désert affectif qu est en réalité sa vie, et surtout son manque évident d attention aux autres.
Hormis son cousin avec qui il a été élevé par sa tante Catherine après le décès de sa propre mère, il n a personne. Il décide un jour de reprendre contact avec un ancien camarade de classe, Guillaume, qu il découvre père de famille et marié à une femme remarquable : Emma. Grâce à ce couple aussi amoureux que bienveillant, Alexandre va peu à peu se mettre à l écoute des minutes décisives qui vont changer son existence de manière radicale...

 

J'avais déjà lu Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne que j'avais beaucoup aimé. Ce second roman m'a beaucoup plu. Il est différent du premier au niveau de la construction. A chaque fin de chapitre "Antoine" parle et nous explique les minutes d'éternité qu'Alexandre n'a pas vu. Ce roman est un voyage initiatique qui nous fait réfléchir sur nous même et sur ces mintutes d'éternité que nous ne voyons pas. Il nous fait prendre conscience de beaucoup de choses et nous remet en question. Je vous le conseille vivement !

Mes lectures de l'été

~ Une putain d'histoire de Bernard Minier ~

 Au commencement est la peur. La peur de se noyer. La peur des autres, ceux qui me détestent, ceux qui veulent ma peau. Autant vous le dire tout de suite : Ce n'est pas une histoire banale. Ça non. c'est une putain d'histoire. Ouais, une putain d'histoire...

 

Parmi les trois romans de Bernard Minier que j'ai lu (Le cercle, N'éteignez pas la lumière et Une putain d'histoire), Une putain d'histoire est mon préféré. Je l'ai lu en une journée tellement j'ai été happé par cette histoire ! Et quelle histoire ! Oui, c'est une putain d'histoire. Je me suis de suite attachée au personnage d'Henry mais aussi à celui de son meilleur ami, Charlie. Ce qui tombe sur la tête d'Henry est effroyable. Mais c'est aussi ce qui tombe sur la tête de tout le monde qui l'est. Des secrets, beaucoup de secrets. J'ai eu des doutes mais je n'ai pas trouvé l'issue. Et quelle issue ! On tombe des nues, on ne s'y attend pas... C'est un très bon thriller que je vous conseille vivement !

Mes lectures de l'été

~ A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine ~

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer toutes les vacances d'été chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé Elle verra ça plus tard. La priorité, c'est sa Clarinette chérie ! Mélie, le mélo, c'est pas son truc. Elle va passer l'été (le dernier ?), à fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant la Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins.  Il y a aussi... le vieux Marcel qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique. Et puis, comme la vie est vraiment dingue des fois, il y a Mélie quoi va enfin rencontrer le grand amour... Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas.

 

Le nom de Barbara Constantine vous dira peut-être quelque chose. J'ai déjà parlé de ces deux autres romans, Tom petit Tom tout petit homme et Et puis Paulette que j'avais beaucoup aimé. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé lire A Mélie sans mélo. Les romans de Barbara Constantine sont des romans feel-good, on se sent toujours bien en les lisant et on referme le livre avec un sourire. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire, toujours très simple mais jolie avec des personnages attachants. Un roman parfait pour l'été !

Mes lectures de l'été

~ Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes ~

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

 

Ce roman est un roman feel-good, parfait pour l'été. Le personnage de Ferdinand, bien qu'il soit solitaire et un peu "vieux con", est attachant. Les personnages sont hauts en couleurs et particulièrement Juliette et Béatrice. L'histoire m'a bien plu, la lecture est fluide, j'ai beaucoup souri et parfois même ri. C'est un roman joyeux, que je vous conseille si vous avez envie de passer un bon moment !

Mes lectures de l'été

~ Une vie entre deux océans de M. L. Stedman ~

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu à ce jour où un canot vient s échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d un homme, ainsi qu un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d être parents, Isabel demande à Tom d ignorer les règles, de ne pas signaler « l'incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices...

 

J'ai beaucoup aimé ce roman. L'histoire m'a tout de suite plu et je l'ai lu assez facilement. Il ne se passe pas forcément beaucoup de choses mais je l'ai trouvé captivant. Les personnages de Tom et Isabel m'ont bien plu au départ puis, au fil du temps c'est comme si j'avais affaire à deux autres personnages. Leur évolution est intéressante, tout comme l'évolution de l'histoire. C'est un roman agréable à lire car il est fluide. Je vous le conseille ! Le seul bémol, je dirai, est le changement de temps. L'auteur passe souvent du présent au passé et c'est assez bizarre à lire. L'adaptation cinématographique devrait sortir en octobre et j'irai la voir si je peux !

Mes lectures de l'été

~ Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan ~

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.

Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

 

Rien ne s'oppose à la nuit est le troisième roman que je lis de cet auteur, après No et moi et D'après une histoire vraie. Et après la lecture de ce roman, j'ai très envie de découvrir les autres qu'elle a écrit. J'ai beaucoup aimé ce roman, la façon dont il écrit qui alterne entre l'histoire de Lucile, la mère de Delphine, et le ressenti de Delphine quant à l'écriture de ce roman. Ce n'est pas un roman facile à lire par moment. Je ne parle pas de l'écriture de l'auteur, qui est très fluide et très belle en même temps mais du fond. Certains passages sont assez violents et durs à lire. Malgré ça, je suis ravie d'avoir lu ce livre, je l'ai trouvé très beau. Delphine à sa façon rend hommage à sa mère, à sa Lucile à elle. Je vous le conseille vivement !

Mes lectures de l'été

~ Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle ~

Imaginez. Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu'il vous demande... pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n'êtes plus le maître de votre vie et pourtant... à bien des égards, elle est plus excitante qu'auparavant!
Mais peu à peu, le doute s'installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s'est immiscé dans votre existence? Qui est-il vraiment? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage? Les découvertes que vous faites n'ont rien pour vous rassurer.

 

J'avais deux romans de cet auteur dans ma liste de livres à lire mais c'est celui-là que j'ai trouvé en premier. Et j'ai adoré ce roman ! Tout d'abord, j'ai aimé l'histoire de fond. Je me suis attachée au personnage d'Alan, à ses humeurs et son apitoiement sur lui-même (oui oui). Et j'ai surtout aimé son évolution au fil de roman, j'ai aimé qu'il change. Ce que j'ai aussi apprécié, c'est cette rencontre avec cet Yves Dubreuil dont on ne connaît rien de lui, qui est très mystérieux. Alan se pose beaucoup de question sur lui et le déroulement n'en est que plus intéressant. Je me suis aussi surprise à apprécier les passages où l'auteur parle de marketing au sein de l'entreprise dans laquelle Alan travaille. J'ai bien choisi ES mais je ne compte pas me diriger dans cette voie-là. Et puis, pour finir, j'ai aussi aimé les défis qu'Yves lance à Alan. Je me suis remise en question, en me disant que non, jamais je ne pourrai faire ça. Et puis pourquoi pas au final, je n'ai rien à perdre ! Ce roman m'a permis de me questionner, je pense qu'il en sera de même pour vous si vous le lisez ! C'est un super roman que je conseille absolument tant pour l'histoire que pour les messages qu'il fait passer et que je vous laisse découvrir !

Mes lectures de l'été

AVEZ-VOUS LU CERTAINS DE CES LIVRES ? ET SINON, QUELLES SONT VOS LECTURES DE L’ÉTÉ ?

 

J'espère que cet article vous a plu et que vous avez pu faire quelques découvertes livresques :)

Je vous embrasse 

 

Retrouvez-moi sur HellocotonWeheartit, Pinterest et Instagram !

Retour à l'accueil