Mes lectures de Septembre

Hello tout le monde !

En Septembre, j'ai lu 6 livres. A vrai dire, bien qu'il y ait eu la rentrée, ma venue dans la clinique et pleins d'autres petites choses, j'ai eu pas mal de temps pour lire. Alors aujourd'hui j'avais envie de vous parler de mes lectures de Septembre.

C'est parti !

 

<><><><><><><><><><>

 

EN ATTENDANT BOJANGLES DE OLIVIER BOURDEAUT

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

 

J'ai beaucoup aimé ce premier roman. Car oui, en plus d'être le premier roman que j'ai lu ce mois-ci, c'est aussi le premier roman de cet auteur. L'écriture est fluide et le style m'a bien plu. Tous les personnages sont intéressants, que ce soit le narrateur ou son père et sa mère. C'est un roman court, qui se lit vite. Je ne me suis pas du tout ennuyée dans ma lecture. L'histoire est vraiment belle et émouvante et j'ai même failli verser une larme à la fin ! Un premier roman très sympa et un auteur prometteur !

Mes lectures de Septembre

QUAND LA NUIT DEVIENT JOUR DE SOPHIE JOMAIN

On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà. La dépression. Ma faiblesse. Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début. J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée.

 

Ce roman est un énorme coup de coeur ! J'ai tout aimé dans ce roman : l'écriture est fluide, la plume de l'auteur est vraiment belle. Je me suis attachée à Camille, j'ai compris sa souffrance, il n'y a aucun jugement. C'est un roman dur à lire, surtout la première partie. C'est une histoire très belle et émouvante. Je n'arrivais pas à décrocher de ma lecture, je voulais à tout prix savoir qu'elle serait la fin. Et cette fin m'a énormément plu mais je ne vous dirai rien de plus ! A lire absolument !

Mes lectures de Septembre

JE VAIS BIEN, NE T'EN FAIS PAS DE OLIVIER ADAM

Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. À son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.

 

C'est la lecture que j'ai le moins apprécié. J'ai trouvé ce livre par hasard dans la bibliothèque de mes grand-parents et le résumé m'a donné envie de le lire. C'est une lecture sympa, mais sans plus et très rapide. Je n'ai pas du tout accroché à la plume de l'auteur. J'avoue avoir été déçue mais en même temps, je n'en attendais rien. Bref, je ne pense pas lire un autre roman de cet auteur.

Mes lectures de Septembre

JE VAIS MIEUX DE DAVID FOENKINOS

Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos. Je pensais que cela passerait, mais non. J'ai tout essayé... J'ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal. Ma vie a commencé à partir dans tous les sens. J'ai eu des problèmes dans ma vie professionnelle, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants. Je ne savais plus que faire pour aller mieux... Et puis, j'ai fini par comprendre.

 

Ce roman n'est pas un coup de coeur mais c'est une belle lecture. La lecture est rapide, encore une fois fluide et surtout, j'ai aimé la plume de l'auteur. Le personnage principal m'a aussi beaucoup plu car je me suis retrouvée en lui (ok, le mec a sûrement 40 piges). Je me suis retrouvée dans certains passages, quand il parle de sa douleur et principalement au début. Ces mots étaient les miens et ça m'a fait du bien. J'ai aussi aimé suivre le déroulement de sa vie, de son aventure, comprendre ses problèmes et voir qu'il trouve des solutions. J'ai beaucoup souri en lisant ce roman. C'est un roman que je vous conseille vivement !

Mes lectures de Septembre

JOURS SANS FAIM DE DELPHINE DE VIGAN

Cela s'était fait progressivement. Pour en arriver là. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte. Sans qu'elle puisse aller contre. Elle se souvient du regard des gens, de la peur dans leurs yeux. Elle se souvient de ce sentiment de puissance qui repoussait toujours plus loin les limites du jeûne et de la souffrance. Les genoux qui se cognent, des journées entières sans s'asseoir. En manque, le corps vole au-dessus des trottoirs. Plus tard, les chutes dans la rue, dans le métro, et l'insomnie qui accompagne la faim qu'on ne sait plus reconnaître. Et puis le froid est entré en elle, inimaginable. Ce froid qui lui disait qu'elle était arrivée au bout et qu'il fallait choisir entre vivre et mourir.

 

C'est le quatrième roman de cet auteur que je lis et j'aime toujours autant sa plume. Elle a un vrai talent pour l'écriture, c'est indéniable. Par rapport au roman en lui-même, il faut s'accrocher car il est dur à lire. Les mots sont durs. Je ne peux comprendre le ressenti du personnage principal, pourquoi elle fait subir ça à son corps, à elle-même. Et en même temps je compatis. J'ai trouvé cette lecture vraiment intéressante pour essayer de comprendre ce qu'est l'anorexie. Et je vous recommande donc ce petit roman !

Mes lectures de Septembre

EFFACEE TOME 1 DE TERI TERRY

2054. Les criminels de moins de 16 ans sont hospitalisés, leur mémoire effacée, leur agressivité gommée et leur béatitude renforcée. Ils doivent repartir de zéro, contrôlés par un appareil greffé au bras. Kyla, 16 ans, a ainsi été " réinitialisée" et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses nouveaux parents adoptifs. Malgré son effacement, elle fait d’étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu’elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s’obstinait à remonter à la surface… Contrairement à la plupart des Effacés, Kyla est moins encline à l’obéissance, semble être capable de supporter des situations violentes et lorsque des lycéens commencent à disparaître, elle s’interroge… Avec l’aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de tenter de comprendre mais cela s’avère plus difficile que prévu. Et Kyla n’est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu’elle sent progressivement revenir à elle…

 

Ce premier tome m'a bien plu bien que ce ne soit pas un coup de coeur. J'ai bien aimé l'écriture, l'histoire aussi m'a bien plu. De toute façon, je suis une grande amatrice de sicence fiction et des romans s'en rapprochant. Le personnage de Kyla m'a aussi plu. D'un côté l'histoire avance doucement et d'un autre, plutôt rapidement (haha je ne suis pas du tout contradictoire). Bref, un premier tome sympa qui me donne envie de lire la suite !

Mes lectures de Septembre

AVEZ-VOUS LU CERTAINS DE CES LIVRES ?

 

J'espère que cet article vous a plu et que vous avez pu faire quelques découvertes livresques :) Et je tenais aussi à vous dire qu'il n'y aura pas d'article samedi matin.

Je vous embrasse 

 

Retrouvez-moi sur HellocotonWeheartit, Pinterest et Instagram !

Retour à l'accueil